ARC PIERRE SOULAGES / Préparation de l'exposition




Vierge à l'Enfant (Ecole Italienne, suiveur de Bernardino Luini, XVIe )

Cette Vierge à l'Enfant endormi, une main sur le Sein de sa Mère, est une partie d'un triptyque Renaissance qui a été largement restauré au XIX.

Le nettoyage est complexe : les craquelures avaient été masquées par des retouches à l'huile, qui se sont assombries avec le temps : mais enlever cette couche d'huile sur la surface très sensible est une opération risquée : nous avons mis au point un mélange de solvant "doux" dans la phase externe, et très efficace pour sa phase externe : cette émulsion doux/fort permet d'alléger progressivement la surface, ce qui est complété in fine par un dégagement mécanique.

en cours de nettoyage : les repeints huileux restent "attachés" au réseau de craquelure sous-jacent, très fragile
en cours de dégagement (photo provisoire)




en cours de nettoyage : les repeints sont dégagés sur les carnations du sein et le drapé est supprimé ! 
En cours de nettoyage
Fin du nettoyage : les lacunes sont comblées par des mastics : elles sont particulièrement nombreuses sur le panneau de droite et le long des joints des planches

Détail du visage de la Vierge : malgré les usures importantes, la fragilité des carnations est retrouvée.
Après nettoyage, d'importantes retouches sont nécessaires. Les lacunes sont comblées d'un mastic traditionnel à base de colle animale et de carbonate de calcium, puis un premier ton de fond, à tempera, est posé avant vernissage.
Le vernissage est effectué au tampon pour garder une finesse et une modulation adaptée.
Certaines zones sont traitées suivant la technique du trattegio (fond d'or), mais les carnations sont retouchées avec une succession de glacis pour une finition plus modulée.

Ensemble en fin de retouche (après 30 heures de retouche)

Visage de la Vierge en cours de retouche


8 mars 2018 : Bonne journée

Les femmes de l'atelier : Salomée, Mademoiselle de Calonne, Marie, Madeleine, et toutes les anonymes, par Largillière, Van Dongen, Pascin, Rubens, Ricard, Da Sesto, Du Gardier, et par tous les artistes anonymes .... Plusieurs de ces oeuvres ont été peintes par des femmes, et toutes ont été restaurées par des femmes
 ;-)

Merci à la Dream-Team, anciennes stagiaires d'Angers, Tours, Haims ou Nîmes : Cécilia, Agata, Marie, Lucile, Lucie, Adélaïde, Caroline, Pauline, Nuria, Elisa, Alix... 

et aussi Gabriela, Amalia, Susanna, Sylvie, Pauline, Agata, les collaboratrices de talents!


Journée de la femme
8 mars 2018